Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/05/2012

Mai des Arts 2012 , le programme

Logo Mai des Arts.gif

VENDREDI 11 MAI

16H ouverture du Salon 

18h VERNISSAGE

Remise des Prix du JURY et de La MUNICIPALITE

SAMEDI  12 MAI

10H  à 19H 

EXPOSITION

DEMONSTRATIONS D'ARTISTES

 

DIMANCHE 13 MAI  

10H à 19H   EXPOSITION

MARCHE DES CREATEURS D'ART 

(Céramistes, verriers, bijoutiers, ebenistes, cartonniers, etc..)

10h -16h

CONCOURS DES PEINTRES DANS LE RUE

( ouvert à tous, inscription gratuite sur place)

15H

PROMENADE MUSICALE  avec "LA FANFARE A MAINS NUES"

18h

REMISE DU PRIX DU PUBLIC

et du  CONCOURS DES PEINTRES DANS LA RUE

23/04/2012

Mai des Arts, présentation de l'Invitée PRESTIGE

2798722774.jpg

Isabelle Robert tient le crayon depuis l'âge de 4 ans, et n'a eu de cesse d'évoluer dans son art. A 17 ans elle décide de devenir peintre et il lui faudra encore quelques années pour que son rêve se réalise. Avec pour tout bagage une sensibilité hors-norme et un fameux coup de crayon,  elle peint à corps perdu.   Elle suit tous les cours de l'école des Beaux-arts de Sète affamée de connaissance.                                                                                                 Après avoir tâté du lavis « la peinture au jus » qui lui convient mal : « trop léger, trop rapide », elle jette son dévolu sur l'huile, dont elle se détournera pour cause d'allergie, elle apprivoise alors l'acrylique et pour créer la matière elle travaille sur toile avec du papier de soie et de la colle.

HPIM1936.JPGDouée pour le portrait, à l'aise intuitivement avec les rouges, Isabelle a besoin de sortir des conventions. Petit à petit les corps nus vont devenir son thème de prédilection. Elle décide de poser dans les ateliers de modèle vivant, pour se nourrir des commentaires du professeur, pour comprendre le rapport modèle/peintre, pour la rencontre humaine. Dans ses tableaux c'est le corps qui parle, celui du modèle et celui du peintre. Elle aime peindre à plat au sol, engager tout son être, muscles, os, tendons dans la gestuelle que nécessite la création du tableau. Elle a besoin de discuter avec ses modèles, de les mettre à l'aise pour que les corps posent sans impudeur, sans narcissisme. C'est de cet abandon du peintre et du modèle où le corps se livre et se délivre, que naissent ses toiles à dominante rouge. Brossés vivement à grand trait, avec des aplats de couleur, les corps sont au repos, tendus, passionnés, enchevêtrés, maigres, gros, hommes, femmes, groupes.

Isabelle, toujours en apprentissage, apprend la couleur avec Joël Monnier. Elle aborde la technique du « gris coloré » ou l'utilisation exclusive des 3 couleurs primaires. Sa palette s'épure, cette maîtrise de la couleur lui permet d'affiner sa sensibilité pour mieux revenir au rouge. Isabelle travaille avec acharnement, avec intuition, avec générosité, sans jamais rien lâcher qu'elle n'en ai fait le tour. 

Elle sera l'invitée prestige de l'exposition Mai des Arts à Pouzols les 11, 12 et 13 mai.

Garance DECUGIS

Logo Mai des Arts.gif

21/04/2012

Christiane MILLAN, exposera au Salon "Mai des Arts Pouzols 2012"

1443944104.jpg

L'atelier de Christiane Millan embaume la térébenthine. Les bouquets de pinceaux  attendent sagement rangés, les tubes de couleurs bien clos s'amoncellent dans une boîte, les palettes sont empilées en une colonne parfaite, la toile en chantier s'expose sur un chevalet, par la fenêtre une échappée sur la campagne. Christiane a fait les Beaux-arts, s'est consacré au travail artistique avec les enfants, a été décoratrice et styliste, puis en 2000 elle réalise son envie sans attendre la retraite, elle décide de vivre de sa peinture. 

HPIM1272.JPGLes tableaux sont abstraits parce ce que chacun à sa réalité et que l'abstraction permet de passer outre les représentations communes, de privilégier d'abord l'émotion. L'huile par son onctuosité et sa transparence est son médium préféré.

Elle peint les couleurs, les explore, les assemble, les dissèque, se laisse embarquer dans leurs symboliques, se laisse porter par leurs énergies. Toutes les couleurs sont à l'honneur, elles surgissent sans crier gare et Christiane les suit, osant les mélanges peu conventionnels. Très productive Christiane navigue d'une couleur à l'autre, sans transition, brusquement une nuance s'impose porteuse de sa propre émotion. À la fin d'une série, une touche d'une tonalité différente apparaît annonciatrice de la vague suivante.

Les toiles se bousculent dans l'atelier, l'éclat des couleurs généreusement étalées au couteau ou au pinceau se bousculent. Chaque tableau offre un espace, une respiration, un silence qui permet au regard de s'échapper, une parcelle de vacuité.

Pour Christiane Millan l'important est «d'être en phase» avec la couleur qu'elle manie. Il lui est difficile de parler de sa peinture : « il n'y a rien à comprendre, seul le regard compte, c'est une autre façon de dire et de regarder les choses ». Sa phrase préférée " Je parle avec mes mains, tu écoutes avec tes yeux..".

Christiane Millan sera présente au salon Mai des arts les 11, 12 et 13 mai à Pouzols.  

 Garance  DECUGIS